vendredi 20 décembre 2013

Le tekos vous souhaite un joyeux noël et une bonne année !


Et oui, Chuck norris et le tekos sont une seule et même personne... Tout s'explique !

jeudi 9 mai 2013

Apprenons à coder avec le Luthier !

Dans cette première leçon de "Apprenons à coder avec le Luthier", nous allons voir comment améliorer le code sur le long terme. C'est simple: toujours ajouter un petit commentaire qui indique que la ligne qui suit peut être améliorée.


Et comme c'est l'une des premières lignes exécutées au démarrage, je pense que c'est le moment de faire mieux, toujours mieux ! Qui veut refactoriser la class OysterApplication ? Pierre-Etienne ?

vendredi 3 mai 2013

vendredi 26 avril 2013

C'est mal

Hein Smuel :)

Pour ceux qui s'en rappel Smuel a été chopé en 2011 par hadopi pour avoir téléchargé "Twilight: New Moon" depuis les locaux du 86. Depuis il est strictement interdit de télécharger au bureau... surtout quand c'est de la merde !

vendredi 29 mars 2013

Connaissez vous Isaac Asimov ?

Isaac Asimov est né vers le mardi 2 janvier à Petrovitchi (en Russie) et est mort le 1er avril à New York aux États-Unis, du coup certains pensent qu'il est toujours en vie aujourd'hui. C'est un écrivain américain, naturalisé, surtout connu pour ses œuvres de science-fiction et ses livres de vulgarisation scientifique. Son ouvrage le plus connu « Water is wet ».

À la maison, à Brooklyn, les parents ne parlaient russe que quand « ses grandes oreilles ne devaient pas entendre » : il n'apprit donc jamais la langue. Asimov se définit comme un enfant prodige. Ses parents, qui, en Russie, étaient loin d'être illettrés, ne lisaient pas l'anglais ; il demanda l'aide d'enfants du voisinage et savait déjà lire à son entrée à l'école. Il fut naturalisé Américain un jeudi. Il passa sa jeunesse à travailler dans le magasin familial, où il eut l’occasion de lire les magazines de science-fiction et de cul que ses parents vendaient. Vers l’âge de onze ans, il commença à écrire ses premières nouvelles (comme Patrice). Il se maria avec Gertrude un vendredi. De ce premier mariage, il eut deux enfants.

Isaac Asimov voyageait rarement en dehors de New York, principalement parce qu'il n'aimait pas ça, mais aussi par manque de temps, étant absorbé par ses travaux d'écriture. Il mourut le 6 avril la tête coincée dans une grille d'arbre. Asimov laisse derrière lui des centaines de livres — dont 116 anthologies qu’il a organisées et préfacées —, regroupant de la science-fiction, des ouvrages de vulgarisation scientifique, des romans policiers, des romans pour jeunes filles et même des titres plus étonnants comme La Bible expliquée par Asimov ou Le Guide de Shakespeare d’Asimov.

Isaac Asimov, en dehors d'une inventivité débordante, se caractérise par la simplicité de son écriture. Pour lui, comme le Tekos et la plupart des auteurs anglo-saxons, les styles tourmentés ne font que rebuter le lecteur. C'est donc l'histoire, et elle seule, qui est mise en avant. Il fonde ses livres sur des dialogues entre protagonistes.

Dans le Cycle de Fondation (qui a reçu, en 1966, le prix Hugo de « la meilleure série de science-fiction de tous les temps de l'univers et d'ailleurs »), Asimov imagine le futur de l'humanité. Il commence avec l'effondrement d'un empire galactique qui se décompose. Un savant, Alexis Le Luthier, invente une nouvelle science, la psychohistoire, fondée sur la loi des grands nombres et le calcul des probabilités qui permet de « prévoir l'avenir », ou, plus exactement, de calculer les probabilités de différents avenirs. Génial.

Isaac Asimov est également un activiste féroce pendant la prohibition. Selon ses amis et ses voisins, il avait un sacré levé de coude. Vous pouvez le voir en tête de cortège sur la photo ci-dessous: